Messages

PLUSIEURS PROJETS POUR LA SAISON 2017!

Avec un printemps tardif marqué par des précipitations importantes entraînant des inondations dans certaines régions du Québec, pas surprenant de constater que ces conditions ont été favorables à la protection des forêts contre le feu. Au 31 mai, la SOPFEU enregistre le plus petit nombre d’incendies à pareille date depuis plus de 30 ans.
Ce début de saison a permis aux employés de suivre le programme de formation présaison et de se concentrer davantage sur des projets d’amélioration ou de développement. Dans un premier temps, tous nos panneaux d’inflammabilité seront remplacés sur l’ensemble du territoire d’ici la fin de la saison afin de diffuser le nouveau danger d’incendie à cinq niveaux. Un changement de cette ampleur nécessite une bonne planification.
Le projet d’optimisation de nos processus a également été approuvé et intégré à notre planification stratégique pour les trois prochaines années. La réalisation de plusieurs recommandations a déjà été amorcée. 
À la suite d’une p…

BIEN COMPRENDRE LE DANGER D’INCENDIE

Image
Le danger d’incendie est un outil fréquemment utilisé par la SOPFEU pour informer la population sur la situation en forêt. Cette année, l’ajout de la classe « TRÈS ÉLEVÉ » permettra de diffuser des données plus précises, entre autres, lorsque le danger d’incendie s’accentue. 
Les provinces et territoires membres du Comité canadien sur la prévention et l’atténuation des risques d’incendie ont convenu d’adopter le danger d’incendie à cinq niveaux et ainsi d’uniformiser les façons de faire dans tout le pays. La SOPFEU a procédé à ce changement cette année et a modifié tous ses outils, dont ses panneaux d’inflammabilité, son site Web et son application mobile. 
Le danger d’incendie est établi grâce aux relevés de 191 stations météorologiques dispersées partout en province. Les données recueillies permettent d’établir les différents indices forêt-météo, dont ceux nécessaires au calcul du danger d’incendie. Ce dernier renseigne sur la facilité d’allumage du combustible de même que sur la …

DES NOUVEAUTÉS CONCERNANT LES MESURES PRÉVENTIVES

Image
Lorsque la situation en forêt le requiert, la SOPFEU et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs peuvent mettre en vigueur des mesures préventives. Celles-ci visent à réduire le risque d’éclosion de feux de cause humaine lors de périodes à haut risque et lorsque les ressources de la SOPFEU sont fortement sollicitées. Ces mesures incluent la suspension des permis de brûlage industriel, l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert, la suggestion de restreindre les travaux en forêt ainsi que l’interdiction d’accéder et de circuler en forêt. 
Cette année, des nouveautés qui toucheront les membres de la SOPFEU ont été apportées à notre procédure. Auparavant, les contours des unités de gestion étaient utilisés pour délimiter les territoires touchés par une suggestion de restreindre les travaux en forêt. Dans certaines situations, les zones nécessitant la mise en vigueur d’une mesure préventive n’avaient pas à couvrir l’ensemble de l’unité de gestion. Pour remédier à cette problé…

AMÉLIORATIONS DES INFRASTRUCTURES AU LAC JONCAS ET AU CAMP BROADBACK

Dans le cadre de ses opérations, la SOPFEU utilise des bases d’appoint où elle peut dépêcher du personnel lorsque la situation le requiert. Afin d’accroître la capacité de logement dans ses installations permanentes et d’améliorer sa facilité d’intervention, la SOPFEU investit périodiquement dans ses sites de déploiement primaires. Deux bases d’appoint feront l’objet de travaux cette saison.
Au Lac Joncas, on procédera à la construction d’un bâtiment-dortoir de cinq chambres à deux lits. À ce bâtiment s’adjoint une unité sanitaire, une laveuse et une sécheuse. Un espace infirmier sera aussi créé. De plus, la construction d’un garage améliorera la gestion des équipements. L’ajout d’un héliport complète ce projet.
La SOPFEU a également fait l’acquisition de deux dortoirs avec services sanitaires totalisant 32 chambres. Ils ont été installés au Camp Broadback. Ces infrastructures pourront être relocalisées vers un nouveau site de déploiement primaire actuellement à l’étude au nord-est d…

D’ÉTUDE D’OPTIMISATION À PROJET PORTEUR D’AVENIR

L’année 2016 a été marquée par la mise en branle d’une vaste étude d’optimisation des processus de la SOPFEU. Les membres de notre conseil d’administration en avaient fait la demande afin d’identifier des pistes pour diminuer, dans la mesure du possible, nos coûts d’opération. En tout, 15 des 22 processus inscrits à notre système de management de la qualité ont été analysés. 
Les recommandations découlant de cette étude ont été présentées aux membres de notre CA le 15 décembre dernier. Elles ont été ajoutées à notre planification stratégique déployée pour les trois prochaines années et leur mise en œuvre est déjà amorcée. Nous considérons que ces changements sont nécessaires à la poursuite de l’amélioration de nos opérations. Un plan d’action a été conçu pour chacune des recommandations afin d’en assurer l’implantation et le suivi. 
Le Plan stratégique 2016-2019 est disponible sur notre site Web et présente les objectifs que nous poursuivons pour les prochaines années.


LA SITUATION EN FORÊT… AU BOUT DES DOIGTS!

Image
La SOPFEU offre gratuitement une application mobile sur les plateformes iOS et Android. Plusieurs améliorations ont été apportées cette année afin de mieux répondre à vos besoins et de vous fournir le plus d’informations possible sur la situation en forêt! Voici un tour d’horizon des principales modifications apportées. 
Toujours au fait du danger d’incendie
Au printemps, la SOPFEU amorce le calcul du danger d’incendie quelques jours après la fonte du couvert neigeux en forêt. Sans surprise, les premiers secteurs de diffusion du danger d’incendie se trouvent au sud de la province auxquels s’ajoutent graduellement d’autres régions en fonction de la fonte de la neige. Il en est de même jusqu’à ce que le danger d’incendie soit calculé pour l’ensemble du territoire se trouvant au sud du 55e parallèle. 
À partir du menu d’accueil de votre application, vous pouvez choisir et conserver certaines régions dans vos favoris. Vous serez ainsi toujours informés du danger d’incendie pour la journée …

UN RÉSEAU INTERNATIONAL DE DÉTECTION DE LA FOUDRE

Image
Le 30 mai, la SOPFEU a installé son premier détecteur de foudre Blitzortung à son siège social à Québec. Ce système, conçu en Allemagne, permet de détecter les coups de foudre dans un rayon de 5 000 km. La SOPFEU s’inscrit maintenant dans un réseau de plus de 1 600 utilisateurs à travers le monde qui partagent leurs données en temps réel. La présence de nombreux détecteurs assure une localisation précise des coups de foudre.
Durant la saison, quatre détecteurs supplémentaires seront installés dans la province et quinze autres devraient être livrés dans les prochaines années. Ces appareils permettront de récolter des informations supplémentaires concernant la foudre et de guider la SOPFEU dans ses opérations. Les données recueillies par tous les détecteurs du réseau sont accessibles gratuitement en ligne et mises à jour en temps réel. 

UN ENCAN POUR LA CAUSE

Image
Le mercredi 22 mars, le personnel de la base principale de Baie-Comeau a reçu la visite de Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan. La responsable des communications, Mme Roxanne Gauthier, accompagnée d’un membre du conseil d’administration, M. Mathieu Boily, s’est entretenue avec les employés du but et de la mission de l’organisme. Par la suite, M. Jean-Pierre Dupont, de l’organisme Homme aide Manicouagan, a témoigné de l’aide et de l’apport reçus de Centraide. Il a su captiver l’auditoire!
Les employés ont ensuite invité les représentants de Centraide à assister à un encan crié où les objets mis en vente provenaient des employés de la base. L’activité a été tellement rassembleuse et populaire, que le montant amassé a dépassé les attentes en cumulant 1 335 $ remis à l’organisme!
Centraide a remercié par lettre les employés et la SOPFEU en faisant part de commentaires élogieux soulignant l’équipe soudée, l’accueil chaleureux et le plaisir vécu lors de cet événement!