COMMENT S'ASSURER QU'UN FEU EST BIEN ÉTEINT?

Quelle satisfaction que de faire cuire la truite qu’on vient de pêcher sur un feu de cuisson, juste à côté du chalet ou de la tente. Quel plaisir que de bivouaquer autour d’un feu de camp. Discuter, philosopher, gratter la guitare, chanter ou, tout simplement, regarder les étincelles se mêler aux étoiles en dansant.


Bien sûr, il faut préparer notre feu selon les règles de l’art. Choisir un endroit sans couvert forestier, préférablement à l’abri du vent, près de l’eau et s’assurer que son nid soit libéré de toutes matières végétales pour éviter une éventuelle propagation.

Au Québec, les statistiques de la dernière décennie, révèlent qu’en moyenne chaque année 52 incendies sont imputables à des feux de camp ou de cuisson mal éteints ou laissés sans surveillance pensant, à tort, que ça s’éteindrait tout seul, avec le temps. Des sinistres qui ont détruit une superficie moyenne annuelle de 185,8 ha de forêt ayant entraînés des coûts d’extinction d’un peu plus de ½ million de dollars. Chaque année, des pertes qui, avec un peu de bon sens et d’attention, auraient pu être évitées.


MAIS COMMENT ? 


En s’assurant que notre feu est bien ÉTEINT




Quelques jours sous l’effet du soleil et du vent, un feu en apparence éteint mais qui couve encore sous les cendres peut ressurgir, se propager à la forêt environnante et dégénérer. Pour éviter ce scénario, il faut arroser, arroser et arroser jusqu’à ne plus craindre de passer sa main dans les cendres pour vérifier qu’elles sont froides. Cas contraire, il faut arroser encore ! 

Les cendres sont froides ? Vous pouvez partir en étant certain de pouvoir revenir sur un territoire demeuré intact sur lequel vous pourrez, à nouveau, vous sustenter ou passer de beaux moments autour d’un beau petit feu.




LE SAC À EAU

Le sac à eau est l’outil idéal à avoir vers soi pour éteindre un feu de camp. Il remplace agréablement les contenants rigides moins faciles à transporter. Petit, léger, malléable et hydrofuge, il contient jusqu’à 10 litres d’eau que vous n’avez qu’à verser sur votre feu autant de fois que nécessaire jusqu’à extinction totale. 

Les sacs à eau sont vendus dans les magasins Pronature.


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

PLEINS FEUX SUR LE MÉTIER D'AÉROPOINTEUR

LE MÉTIER DE GARDIEN DE TOUR

UN RÉSEAU INTERNATIONAL DE DÉTECTION DE LA FOUDRE