samedi 30 juillet 2016

L’IMPORTANCE DU CLASSEMENT DES PEUPLEMENTS FORESTIERS

Deux fois par jour, le Service météo calcule des indices permettant à l’équipe de la SOPFEU de se préparer à intervenir sur des incendies. Une adéquation entre les prévisions météo et le type de peuplement forestier fournit au personnel de lutte aux incendies de forêt le danger d’incendie en forêt, l’intensité ainsi que la vitesse de propagation d’un feu. Il devient alors primordial pour la SOPFEU d’avoir une bonne cartographie du combustible forestier.

Pour se faire, la Méthode canadienne de prévision du comportement des incendies (MCPCI) définit 16 types de combustibles, c’est-à-dire 16 prédominances de la forêt québécoise, qui ont un impact direct dans le comportement des incendies. Puisque la forêt vit régulièrement des perturbations comme le feu ou encore des épidémies, il est important pour la SOPFEU et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) de faire des validations du territoire annuellement.

Chaque année, une équipe de la SOPFEU et du MFFP s’affaire à ratifier ou à modifier les données de cette cartographie. Afin d’avoir une vision du combustible réaliste, le groupe est formé d’un planificateur qui identifie l’échantillonnage des secteurs à visiter, d’un analyste des données forestières et des spécialistes en comportement d’incendie.

Sur les lieux, l’équipe survole tout le périmètre en aéronef afin de bien déterminer l’évolution de la forêt et de lui donner une prédominance selon la charte du MCPCI. Par la suite, l’équipe traite les données pour que l’information soit générée sous forme de tesselle. Cette information est inscrite à l’intérieur d’une division des latitudes-longitudes augmentant ainsi la précision de l’information. Ceci permet d’avoir une définition du territoire à une dimension d’environ 14 hectares (ha).
 
 

Le Service de la météo reprend cette donnée chaque année pour fournir une information juste et réelle à l’ensemble de l’organisation. C'est ainsi que la SOPFEU est capable de mieux prévenir, détecter et anticiper les situations d’incendie de forêt au Québec!

lundi 11 juillet 2016

LES ÉQUIPES DE GESTION DES FEUX MAJEURS


Lorsque la foudre embrase les forêts du Québec, ravageant quelques milliers d’hectares ou encore qu’un incendie de cause humaine menace des zones habitées, le déploiement d’une structure de gestion élargie devient parfois nécessaire. Aussi, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) dispose de deux équipes de spécialistes pour gérer de telles situations.


QUI SONT CES SPÉCIALISTES?


Chacune des équipes se compose de 11 membres, tous des spécialistes dans leurs champs d’activités respectifs soit le commandement, les opérations terrestres ou aériennes, la planification, la logistique ainsi que les finances et l’administration.


Dans leur quotidien, ces spécialistes travaillent dans une des bases d’opérations de la SOPFEU, quelque part au Québec. Lorsqu’une équipe est mobilisée, ses membres sont réunis sur un même site. L’objectif est fort simple : prêter main-forte à une région dans le besoin.




DES RÔLES BIEN DÉFINIS 

Le rôle principal des équipes de gestion consiste à établir des priorités et des objectifs de combat. En effet, lors d’incendies d’envergure, la présence de la population et d’infrastructures essentielles à la sécurité publique doit être considérée, en plus de la ressource forestière.


Tout comme le personnel en poste dans la région à laquelle elle vient en aide, l’équipe de gestion amorce sa besogne quotidienne dès l’aube du jour. Le gestionnaire de la section de la planification valide les prévisions météo et les objectifs établis, ajuste les croquis et identifie les valeurs à protéger en périphérie des incendies. Le gestionnaire des opérations suit attentivement le déploiement des équipes au sol ainsi que l’avancement des travaux. Le gestionnaire de la logistique s’assure que tous seront à la fois bien nourris et bien logés, qu’il y a suffisamment d’équipements de combat et de carburant pour les hélicoptères. Quant au gestionnaire des finances et de l’administration, il est à l’affût du temps du personnel et de l’équipement, du suivi des achats et des contrats ententes.   


POUR UNE PRISE EN CHARGE RAPIDE 

Pour faciliter une prise en charge rapide, la SOPFEU met à la disposition des équipes de gestion de feux majeurs des postes de commandement, des dortoirs mobiles et des remorques sanitaires. Toutes ces installations sont rapidement déplacées et installées à proximité des sinistres, de sorte que dès leur arrivée, les membres de l’équipe sont pleinement opérationnels. Les postes de commandement sont des remorques fermées offrant toutes les commodités nécessaires (salle de travail, radiocommunications, imprimantes, téléphones, internet, etc.).


Quand la nature tarde à collaborer, la guerre du feu devient difficile à gagner. Néanmoins, la SOPFEU met tout en œuvre pour livrer des combats honorables.